Au-delà des arguments qui enchérissent le gasoil, il y a l’épée de Damoclès du baril de pétrole qu’on oublie un peu vite…

Flavien Neuvy Directeur L’Observatoire Cetelem Publié par Christophe Bourroux le 2 octobre 2017